Déchaussement dentaire : causes, manifestations et traitement

Encore appelé récession gingivale, le déchaussement dentaire est un trouble qui résulte de l’endommagement du tissu de la gencive qui entoure la dent. Il est une maladie qui affecte gravement la dent. Cependant, un défaut de traitement au préalable conduirait à la perte de cette dernière qui doit être remplacée ou enlevée carrément. Parcourez donc la suite de cet article pour vous renseigner sur les causes, les manifestations et les traitements du déchaussement dentaire.

Déchaussement dentaire : quelles en sont les causes ?       

Plusieurs facteurs sont à la base du déchaussement dentaire. Ainsi, un brossage inadéquat des dents (brossage agressif ou utilisation d’une brosse à dents à poils durs) peut détruire les tissus de la gencive. Le dechaussement dentaire est aussi provoqué par une mauvaise hygiène bucco-dentaire qui engendre l’apparition des plaques dentaires dans la bouche. Ce qui provoque l’infection des gencives. Outre ceux-ci, le grincement des dents, la mastication prolongée, la consommation du tabac font aussi partir des facteurs déclenchants ce trouble.

Quelles sont les manifestations du déchaussement dentaire ?

Le déchaussement dentaire se manifeste par plusieurs signes. En effet, une personne atteinte de ce trouble ressent de fortes douleurs lorsque les dents infectées sont en contact avec tout produit chaud, froid ou à l’acide. D’un côté, un saignement de la gencive survient souvent à chaque brossage de dent. Un autre signe est le gonflement de la gencive qui perdure pendant des semaines. Par ailleurs, il faut notifier que les dents infectées deviennent plus longues que les dents saines.

Comment peut-on traiter le déchaussement dentaire ? 

Il existe deux solutions adoptées par les dentistes pour traiter le déchaussement dentaire. La première solution est le détartrage à surfaçage. La solution de détartrage permet de détruire les tartes ou bactéries installées sur les parois dentaires. Il est donc souhaitable d’effectuer le détartrage une à deux fois par an. La deuxième solution est la greffe de gencive qui consiste à placer sur la base de la dent infectée une couche de tissu du palais. Cette solution se montre plus efficace et durable lorsqu’une bonne hygiène dentaire est maintenue.