Comprendre le prêt sur gage

Le prêt sur gage est une très ancienne institution sociale et juridique en Occident. Ce système de prêt bancaire est peu connu du public. Ceci est dû au manque d’information sur le sujet. Voici alors quelques informations pour comprendre le fonctionnement du prêt sur gage.

C’est quoi le prêt sur gage ?

Le prêt sur gage est une forme de prêt bancaire dans lequel un prêt vous est accordé après dépôt d’un objet de valeur. C’est la valeur estimée de l’objet sur le marché des enchères publiques qui détermine le montant du prêt. L’objet vous est rendu après remboursement du prêt. Dans le cas contraire, il est vendu sur le marché des enchères publiques. Il est proposé à des taux relativement intéressants (entre 2 et 9%) tandis que ceux des prêts renouvelables avoisinent les 20%.

Comment fonctionne le prêt sur gage ?

Pour faire un prêt sur gage, il suffit de se rendre dans une caisse municipale avec l’objet à gager. Il faudra se munir également d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. Après expertise, on vous proposera un prêt représentant entre 50 et 60% de la valeur estimée de votre objet. Si le prêt est accordé, vous aurez à compléter un contrat et recevez la somme en échange de l’objet.

Le contrat a une durée d’un an. Vous pouvez cependant récupérer votre bien à tout moment en remboursant le prêt et les intérêts. Vous pouvez aussi renouveler le contrat au terme d’une année, bien entendu seulement après avoir réglé tout au moins le montant des intérêts. Le prêt peut faire objet de deux prolongations successives ; ainsi sa durée maximale est de 24 mois. En cas de non-remboursement du prêt et des intérêts, l’objet est vendu aux enchères pour rembourser le prêt et les intérêts. En cas de surplus après remboursement du prêt et des intérêts, le surplus vous est reversé.

Que retenir ? Le prêt sur gage reste une solution simple, immédiate et ouverte à tous. Pour bénéficier d’un prêt sur gage, il vous suffit de déposer un objet de valeur contre l’obtention du prêt.