03 maladies auxquelles vous expose l’alcool

La consommation d’alcool prend de plus en plus d’ampleur dans nos sociétés. Cependant, l’abus d’alcool a des répercussions graves sur la santé du consommateur que cela soit dans l’immédiat ou à long terme. Découvrez ici trois pathologies que vous pourriez développer en consommant de l’alcool.

L’alcool, un agent déclencheur de cancers.

L’alcool est responsable de l’apparition de cancers à un taux de 11% chez l’homme contre 4,5% chez la femme. Généralement, peu importe le degré de consommation, le risque n’est jamais le moindre. La consommation d’alcool est associée aux cancers des voies aérodigestives supérieures, du foie, de cancer colorectal et le cancer du sein chez la femme. Ainsi, l’alcool s’illustre derrière le tabac comme la cause évitable de mortalité dans le monde.

L’alcool, responsable des maladies du système digestif.

L’alcool est un facteur à l’origine de nombreuses maladies du tube digestif. L’alcool intoxique l’appareil digestif. Cette intoxication entraîne :

  • Augmentation de graisse au niveau du foie ;
  • La fibrose ;
  • L’hépatite aigüe alcoolique ;
  • L’inflammation de la paroi intérieure de l’estomac et de la pancréatite…

La cirrhose provoquée par la consommation durable de l’alcool inhibe l’efficacité du foie. Ce dernier devient incapable de jouer son rôle de filtration.

L’alcool développe des maladies neurologiques et le mal-être mental.

Les organes comme les neurones et le cerveau ne sont pas épargnés des dangers que présente l’alcool sur la santé. En effet, des troubles cognitifs s’observent sur la majorité des sujets alcoolodépendants. Ces derniers démontrent une altération de la mémoire et l’inadéquation de certaines actions. De même, la consommation d’alcool entraine l’anxiété et la dépression. Sur le plan mental, une consommation excessive de l’alcool occasionne la fabulation, l’inflammation des nerfs, des troubles de mémoire. En outre, sous l’effet de l’alcool, certains malades présentent un risque élevé d’épilepsie.

Que retenir ? À défaut de vous éloigner de l’alcool, il vaut mieux de le consommer avec modération pour éviter les impacts négatifs sur votre santé.